En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
   
 
 
La grotte de la Chapelle Saint Pierre

Un cadre enchanteur…

L’origine de la création de la grotte de la Chapelle Saint-Pierre est mal connue. Un article de presse de 1964 mentionne : « alors que pleuvaient les bombes et la mitraille, un groupe de paroissiens de Saint-Jean se mit sous la protection de Notre-Dame de Lourdes, qui les préserva… et en reconnaissance, on décida d’édifier un monument en guise d’ex-voto. C’est ainsi que germa l’idée de rendre au culte la Chapelle de Saint Pierre du Gros caillou, vieil édifice érigé au moyen-âge, près du village de la Crespellière, au milieu d’une vallée paisible et ombragée. Utilisant la beauté du site, on entreprit également de construire une grotte de Lourdes.
 

Le financement de l’opération reste mystérieux. Certains disent que l’Abbé Guyot le curé de la paroisse utilisa les restes des fonds destinés à la reconstruction de l’église du bourg, d’autres affirment que des particuliers assurèrent le financement. Ce qui est sûr, c’est que l’Abbé Guyot mit toute son énergie pour restaurer la chapelle et créer la grotte.

Une grotte identique à celle de Lourdes

Après la guerre, la toiture abîmée commençait à laisser passer des infiltrations d’eau et les murs menaçaient de se dégrader. La charpente en bois apparente fut alors refaite, le vieil autel de pierre mis en valeur et les écussons des deux évêques camouflés par le rétable, redécouverts.
Parallèlement, en contrebas, une grotte de Lourdes, copiée sur celle qui se trouve à Rome dans les Jardins du Vatican fut érigée sur un coin de terrain généreusement cédé par M. Hérouard de Rampan. Cette grotte fut l’œuvre de M. Martinet, Architecte, et de l’entreprise Boutet de Saint-Lô. Elle semble avoir été taillée à même la pierre et elle abrite une table d’autel.
Le dimanche 10 mai 1964, la grotte fut bénie lors d’une cérémonie grandiose. Par un temps magnifique, la Chapelle où les vêpres furent chantées, était beaucoup trop petite pour contenir la foule dont la majorité prit place devant l’édifice.
Après cette cérémonie, la chapelle et la grotte retrouvèrent le calme au milieu de la verdure. Quelques messes furent dites les années suivantes particulièrement au moment des rogations. L’entretien fut d’abord assuré par les voisins. La beauté de l’endroit attira les photographes amateurs et professionnels. Beaucoup de photographies de communion et de mariage furent réalisées dans le cadre de la chapelle et de la grotte.
La belle statue de Saint Pierre es Liens, en bois sculpté du XVIIème siècle  qui trônait dans la Chapelle fut volée en 1970.
Aujourd’hui la commune entretient les abords. Plusieurs personnes fleurissent régulièrement la grotte et les deux statues de Bernadette à genoux et de la vierge ont été rénovées et repeintes dans les années 2000 par des personnes bénévoles.
La commune est reconnaissante à l’Abbé Guyot d’avoir sauvé la Chapelle Saint-Pierre d’un délabrement inéluctable et d’avoir créé la grotte. Elle remercie des personnes qui assurent son entretien et son fleurissement donnant une vie au patrimoine local.

 

  

<Calendrier>
Mai 2017
Météo
40422 visites
 
   
a3w.fr © 2011 - Informations légales - www.stjeandesbaisants.fr - Plan du site - Administration - Accueil - Haut de page